Montpellier : Quatre ans et demi de prison pour avoir renversé des militantes féministes en voiture

PROCES Quatre militantes avaient été prises à partie par un homme alors qu’elles collaient des affiches

N.B.

— 

Au tribunal correctionnel de Montpellier (illustration)
Au tribunal correctionnel de Montpellier (illustration) — N. Bonzom / Maxele Presse

Un homme, poursuivi pour avoir renversé, en voiture, des militantes féministes, a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Montpellier (Hérault) à quatre ans et demi de prison ferme, rapporte La Gazette de Montpellier.

L’altération du discernement du prévenu a cependant été retenue par le tribunal, en raison de troubles psychologiques.

Des menaces

Il avait délibérément foncé avec son véhicule, en août dernier, sur un groupe de quatre femmes, âgées de 19 à 23 ans, qui collaient à Montpellier des affiches dénonçant les violentes faites aux femmes. Quelques minutes plus tôt, l’homme les avait menacées, avant de prendre la fuite.

Devant le tribunal correctionnel, malgré les caméras de vidéosurveillance et les témoignages qui l’accablent, poursuit le journal, l’homme a assuré qu’il n’y était pour rien.