Angers : Vingt mois de prison ferme pour avoir pris en otage son responsable et ses collègues

CONDAMNATION L’intérimaire de 35 ans avait littéralement pété les plombs le 8 décembre

D.P.

— 

Illustration du code pénal.
Illustration du code pénal. — 20 Minutes / SIPA

Un homme de 35 ans, qui comparaissait détenu, a été condamné ce mercredi par le tribunal correctionnel d’Angers (Maine-et-Loire) à deux ans et demi de prison, dont dix mois avec sursis. Il était poursuivi pour avoir menacé, frappé et pris en otage son responsable et des collègues le 8 décembre dernier, à la laiterie qui l’employait, à Cornillé-les-Caves (près d’Angers), selon Ouest-France.

Ce jour-là, cet intérimaire revient à la société pour régler quelques formalités. La discussion avec son responsable s’envenime lorsqu’il réclame qu’on lui paie des heures non payées. L’individu est très alcoolisé et a fumé du cannabis.

Pendant une heure et demie…

Il pète alors les plombs et prend en otage des collègues et son responsable en les tenant en respect dans un bureau avec une bouteille qu’il casse. Il frappe ceux qui essaient de s’interposer et blesse même une personne avec un couteau. Pendant une heure et demie, l’intérimaire, qui a confié à la barre son désarroi d’avoir perdu son emploi à cette époque-là, sème la panique.

Le tribunal l’a donc condamné à vingt mois de prison ferme et lui a interdit de se présenter dans l’entreprise ou d’appeler ses anciens collègues, qui sont très marqués.