Un Vendéen de 61 ans condamné pour agression sexuelle sur une mineure de 12 ans

CONDAMNATION L’homme était considéré comme un ami de la famille

David Phelippeau

— 

Le tribunal de La Roche-sur-Yon.
Le tribunal de La Roche-sur-Yon. — D.P. / 20 minutes

Un Vendéen de 61 ans a été condamné en début de semaine à une peine de dix mois de prison avec sursis, et à un suivi de 24 mois avec obligation de soins en lien avec son attirance pour les adolescents par le tribunal correctionnel de La Roche-sur-Yon​, rapporte ce mercredi Ouest-France.

Le 23 juin 2019, ce sexagénaire doit ramener une jeune fille chez elle. C’est un ami du papa depuis près de vingt-cinq ans, elle le considère comme « son tonton ». Ce jour-là, il prétexte vouloir prendre une douche et vouloir changer de voiture pour repasser à son domicile. L’adolescente raconte alors que l’homme lui a fait des avances en échange de recevoir un smartphone. « Il m’a touché les seins, et m’a demandé de lui toucher le sexe », dit la jeune fille, dans des propos rapportés par Ouest-France.

Inscrit au fichier des auteurs d’infractions sexuelles

Le prévenu a reconnu devant les juges avec « touché les seins » de la fillette « avoir fait une grosse connerie », mais réfute avoir voulu coucher avec elle.

L’individu a aussi interdiction d’entrer en contact avec la victime et de pratiquer une activité en lien avec des mineurs. Il va par ailleurs être inscrit au Fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles.