Lyon : Un Toulousain condamné à 8 mois de prison ferme pour avoir harcelé et frappé son ex-compagne

VIOLENCES CONJUGALES L’homme âgé d’une trentaine d’années, déjà connu des services de police, a été écroué à l’issue de sa condamnation à Lyon

C.G.
— 
Illustration de violences conjugales.
Illustration de violences conjugales. — A. Gelebart / SIPA

Un homme âgé d’une trentaine d’années, habitant à Toulouse, a été condamné mardi à 18 mois de prison dont 8 ferme par le tribunal correctionnel de Lyon pour avoir frappé et harcelé son ancienne compagne vivant à Bron (Rhône).

L’individu, déjà connu des services de police, a été interpellé dimanche midi en flagrant délit. L’homme se trouvait au domicile de son ex-concubine. Il s’y est présenté le matin même en état d’ivresse, indique ce jour la Sûreté du Rhône. Il a d’abord lourdement frappé à sa porte, refusant de partir.

Ecroué

La victime a fini par lui ouvrir « pour ne pas déranger les voisins ». Elle a ensuite essuyé une pluie de coups de pied portés sur tout le corps avant d’être frappée également au visage à plusieurs reprises. Parvenant à s’échapper, la jeune femme s’est réfugiée chez ses parents à Vénissieux et est allée porter plainte. Elle a notamment indiqué aux policiers qu’elle avait été régulièrement violentée lorsqu’elle vivait en couple avec cet homme. Lui a nié les faits et a été écroué à l’issue de sa condamnation.