Besançon : Alcoolisé, il demande au fourgon CRS de se déplacer pour pouvoir se garer

HIC ! Un des fourgons de CRS en faction le gênait pour manœuvrer sur le parking d’un hôtel à Besançon

G.V.

— 

Des véhicules de CRS, le 1er avril 2019, à Paris (12e).
Des véhicules de CRS, le 1er avril 2019, à Paris (12e). — Clément Follain / 20 Minutes

C’est avec une « démarche hésitante » et en sentant l’alcool qu’un automobiliste s’est adressé à un fourgon de CRS en faction sur le parking d’un hôtel à Besançon, pour lui demander de se déplacer. Son intention : pouvoir manœuvrer pour se garer, rapporte l’Est Républicain. Les CRS ont alors appelé une patrouille de police afin de contrôler l’individu.

Les faits se sont produits en juin dernier mais l’automobiliste comparaissait lundi devant la justice. Celui-ci avait refusé de se soumettre à un test d’alcoolémie et avait donc été conduit à l’hôpital pour un test sanguin. Bilan plusieurs heures après les faits : 0,44 g/l de sang.

Gérant d’une grosse entreprise de la région, déjà condamné deux fois par le passé pour des faits de même nature, il a écopé d’une peine de 1.500 euros d’amende et d’une suspension de six mois du permis de conduire, une sanction déjà prononcée.