Grasse : Deux ans de prison supplémentaires pour le détenu qui avait blessé quatre surveillants dimanche

VIOLENCES Ce Tunisien de 23 ans avait mis le feu à son matelas avant de frapper les surveillants de prison

Michel Bernouin

— 

Des gardes devant l'entrée de la prison de Grasse, le 15 juillet 2007.
Des gardes devant l'entrée de la prison de Grasse, le 15 juillet 2007. — AFP PHOTO VALERY HACHE

Le tribunal judiciaire de Grasse (Alpes-Maritimes) a scrupuleusement suivi les réquisitions du parquet : deux ans de prison ferme pour le détenu qui avait blessé quatre surveillants pénitentiaires, indique Nice-Matin ce jeudi.

Dimanche, ce Tunisien de 23 ans, qui purge une peine de trois ans à la prison de Grasse pour apologie de terrorisme, mais aussi violences aggravées et menaces de mort, avait mis le feu au matelas de sa cellule.

Aucune explication

Il s’était ensuite « jeté sur le premier surveillant et s’est mis à le frapper en plein visage », rapportait dimanche le site Actupenit.com, site du Syndicat national pénitentiaire Force ouvrière personnels de surveillance (FO Pénitentiaire). Il en avait également blessé légèrement trois autres avait d’être maitrisé.

Face à ses juges mercredi, le prévenu n’a donné au tribunal aucune explication pour justifier ses actes.