Rennes : Les gérants de Culture Indoor accusés d’aider les cultivateurs de cannabis

ENQUETE Le couple âgé d’une quarantaine d’années sera jugé fin décembre

Camille Allain
Illustration d'une culture de cannabis.
Illustration d'une culture de cannabis. — Lcham / SIPA

Ils ont demandé un délai pour préparer leur défense. Interpellés le 9 novembre, les gérants de l’enseigne Culture Indoor, installée à Chantepie, près de Rennes (Ille-et-Vilaine), seront jugés le 21 décembre en comparution immédiate. Ce couple âgé d’une quarantaine d’années est soupçonné d’avoir fourni des conseils et du matériel à des jardiniers spécialisés dans la culture de cannabis. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire en attendant leur procès, précise le parquet de Rennes.

L’enquête avait démarré début 2019 dans les locaux de la brigade de recherches de Rennes et de la brigade de Vern-sur-Seiche pour des soupçons de complicité de trafic de stupéfiants et d’aide à l’usage de stupéfiants. Une quarantaine de consommateurs, clients de la boutique Culture Indoor, ont révélé avoir été fournis en matériel et conseils pour leur culture de cannabis. Des perquisitions ont été menées dans l’ensemble du département menant à la découverte de nombreux appareils de cannabiculture.

Début décembre, de nouvelles auditions auprès d’une quarantaine de clients supplémentaires ont débouché sur de nouvelles perquisitions. « Près de 10 kg d’herbe, 286 pieds de cannabis et 66 chambres de culture ont été découverts », rapporte le procureur Philippe Astruc. Parallèlement à la mise en examen du couple de gérants, le tribunal a délivré 34 compositions pénales et 30 ordonnances. Des convocations devant le tribunal sont également prévues pour les clients de l’enseigne.