Bordeaux : Quatre mois ferme pour avoir cambriolé le domicile de Noël Mamère

LA MAIN DANS LE SAC Ces deux jeunes sans-papiers ont expliqué qu’ils cherchaient un refuge où dormir

M.B.
— 
Le tribunal de Bordeaux, en février 2020.
Le tribunal de Bordeaux, en février 2020. —

Ils s’étaient fait épingler en sortant de la maison, les poches pleines d'objets volés, le 3 décembre dernier. Deux jeunes étrangers sans-papiers ont été condamnés mardi à quatre mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Bordeaux, pour avoir cambriolé le domicile de Noël Mamère, l’ancien maire EELV de Bègles, rapporte Sud Ouest.

A la barre, les deux jeunes déjà connus pour des vols, ont expliqué qu’ils étaient à la rue, et cherchaient un endroit pour dormir. L’un des deux prévenus, qui continuait à prétendre avoir 16 ans, alors qu’il affichait le même âge il y a déjà plusieurs années, s’est vu attribuer une date de naissance faisant désormais de lui un majeur. Le tribunal a en outre condamné le duo à cinq ans d’interdiction du territoire français. Les deux hommes ont été incarcérés à l’issue de l’audience.