Guadeloupe : Lucette Michaux-Chevry de nouveau coupable en appel

FAVORITISME L’ancienne ministre de Jacques Chirac a été condamnée à une peine de deux ans de prison avec sursis et 100.000 euros d’amende

20 Minutes avec AFP
— 
Lucette Michaux-Chevry dans la cour de l'Elysée en 2009.
Lucette Michaux-Chevry dans la cour de l'Elysée en 2009. — HALEY

Lucette Michaux-Chevry n’a pas obtenu de réduction de peine. La cour d’appel de Basse-Terre, en Guadeloupe, a confirmé mardi une peine de deux ans de prison avec sursis et de 100.000 euros d’amende à l’encontre de l’ancienne ministre de Jacques Chirac. Elle a ainsi été jugée coupable de non-respect du code de l’environnement et de la santé et de favoritisme dans l’attribution d’un marché public.

Cinq ans d’inéligibilité

Le jugement en appel vient confirmer la décision rendue en première instance le 19 novembre 2019, déclarant coupable l’ancienne présidente de la communauté d’agglomération Grand-Sud Caraïbes, aujourd’hui âgée de 91 ans. Lucette Michaux-Chevry est par ailleurs condamnée à cinq ans d’inéligibilité et à l’interdiction définitive d’exercer toute fonction publique.

Ce nouveau jugement sera publié dans les éditions de France-Antilles Guadeloupe, Martinique et Guyane. Selon les médias locaux, Lucette Michaux-Chevry a annoncé son « intention de se pourvoir en cassation ».