Ardèche : Cinq mois de prison avec sursis pour avoir tué le coq Marcel qu’il voulait faire taire

CONDAMNATION Excédé par les chants du coq de son voisin, un habitant de l'Ardèche avait abattu l'animal au mois de mai

C.G.

— 

Illustration d'un coq dans une ferme
Illustration d'un coq dans une ferme — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

On appelle cela un « coquicide ». Ce lundi, un habitant de Vinzieux, commune située dans le nord de l’Ardèche, a été condamné à cinq mois de prison avec sursis pour avoir tué le coq Marcel. Les chants du gallinacé avaient fini par rendre fou le voisin. Excédé, l’homme avait pris son fusil pour abattre l’animal avant de l’achever à coups de barre de fer. C’était en mai dernier.

Lors de l’audience, le mis en cause a évoqué des querelles de voisinage de longue date ainsi que des incidents à répétition pour justifier cet acte, qu’il dit aujourd’hui regretter, selon France 3.

Après la mort du coq, son propriétaire avait lancé une pétition afin de « rendre justice à Marcel et protéger notre patrimoine ». Elle avait recueilli plus de 86.000 signatures.