Alsace : Sept ans de prison pour la nourrice qui avait secoué une fillette de six mois

ASSISES L'assistante maternelle a toujours nié les faits et a dit à l'audience qu'elle n'avait « plus de souvenir »

T.G.

— 

L'entrée de la cour d'assises du Haut-Rhin, à Colmar.
L'entrée de la cour d'assises du Haut-Rhin, à Colmar. — T. Gagnepain / 20 Minutes

Près de huit ans de procédure et une condamnation à l’arrivée. Une assistante maternelle, qui était jugée depuis lundi pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, a écopé vendredi d’une peine de sept ans de prison. La cour d'assises du Haut-Rhin, à Colmar, a suivi les réquisitions de l’avocate générale, rapporte le quotidien L'Alsace.

Cette nourrice était poursuivie pour des faits remontant au 9 avril 2013. Ce jour-là, alors qu’elle en avait la garde, elle était soupçonnée d’avoir secoué une fillette de six mois. La petite Louise était décédée deux jours plus tard. Elle a toujours nié les faits et a accusé à plusieurs reprises la mère de l’enfant d’être responsable du drame.

A l’audience, elle avait réitéré son innocence et s’était réfugiée derrière une perte de souvenirs. « La seule chose qui est sûre, c’est que j’ai rien fait à cette petite », avait-elle déclaré selon le quotidien régional.

Arrivée libre devant le tribunal, elle a été placée en détention.