Finistère : Un policier retraité jugé pour avoir tenté de tuer le compagnon de son ex

ASSISES L’homme évoque « un coup de folie » qui l’a poussé à tenter de poignarder la victime

C.A.

— 

Illustration du code pénal, ici au sein de la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, à Rennes.
Illustration du code pénal, ici au sein de la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Il évoque « un coup de folie ». Ce jeudi, la cour d’assises du Finistère va entendre un ancien policier de Lorient ( Morbihan), jugé pour tentative d’assassinat sur le nouveau compagnon de son ex. Le soir du 21 novembre 2018, ce policier à la retraite avait tenté de porter plusieurs coups de couteau à un agent de sécurité, au moment où ce dernier rentrait du travail.

La victime, qui garait sa voiture devant son domicile à Concarneau, avait pu se protéger et esquiver la lame. Il a été légèrement blessé par d’autres coups portés par son agresseur, vêtu de gants et d’une cagoule. La lame a fini par casser. Ce couteau à sushi très tranchant appartenait en fait à l’ex petite amie du policier, qui l’avait quitté récemment pour s’établir chez son nouveau compagnon, rapporte Ouest-France.

La préméditation en question

L’un des enjeux de ce procès sera de déterminer si la tentative de meurtre du policier peut être assimilée à une tentative d’assassinat, et donc d’un acte prémédité. Lui assure que non, expliquant qu’il passait par là par hasard lors de son footing et avait décidé de s’arrêter pour rendre le couteau à son ex avant d’être pris « d’un coup de folie ».

Une plainte avait également été déposée par cette femme quelques semaines plus tôt. Invitée à venir chercher des affaires au domicile de l’ancien policier, elle aurait été poussée, manquant de tomber du haut d’une échelle. Le procès se tient devant les assises de Quimper jusqu’au 7 décembre.