Nice : Un homme placé en détention après l'incendie criminel d'un hôtel

ENQUETE L’individu est soupçonné d’avoir intentionnellement mis le feu

Michel Bernouin

— 

L'incendie a mobilisé une trentaine de pompiers rue Paganini
L'incendie a mobilisé une trentaine de pompiers rue Paganini — Sdis 06

Il est soupçonné d’avoir volontairement déclenché l’incendie de l’hôtel Azurea, rue Paganini, à deux pas de la gare de Nice Thiers. Cet homme, qui avait été interpellé par la police municipale, a été « mis en examen de plusieurs infractions », précise à 20 Minutes le procureur de la République de Nice. Parmi elles, « récidive de destruction par moyen dangereux pour les personnes ». Il a été placé en détention provisoire.

Ce pyromane présumé n’en serait donc pas à son premier délit similaire. Samedi soir, il aurait causé intentionnellement le violent incendie au cours duquel un occupant de l’hôtel, un ressortissant japonais précise Nice-Matin, avait sauté du 6e étage. Grièvement blessé par sa chute et conduit en urgence à l’hôpital Pasteur, son pronostic vital n’est plus engagé ce mardi, indique le parquet de Nice.

Le sinistre, qui avait mobilisé 30 pompiers, était impressionnant, avec des flammes se propageant jusqu’au toit de l’immeuble. L’ensemble des occupants de l’hôtel avaient dû être évacués pendant l’intervention des secours.