Vannes : Un moniteur d’auto-école condamné pour avoir photographié les fesses de ses élèves

VOYEURISME L’homme comparaissait jeudi pour agression sexuelle et atteinte à la vie privée à l’encontre de quinze victimes

J.G.

— 

Illustration auto-école
Illustration auto-école — Frederic DIDES/SIPA

Un moniteur d’auto-école âgé de 52 ans était jugé jeudi devant le tribunal correctionnel de Vannes pour agression sexuelle et atteinte à la vie privée à l’encontre de quinze victimes, rapporte Ouest-France. L’affaire avait démarré en juin 2019. A l’issue d’une leçon de code, une adolescente de 15 ans s’était plainte auprès de sa mère du comportement de son moniteur.

Prétextant un exercice sur la ceinture de sécurité, ce dernier avait enlacé la jeune femme avant de lui toucher la poitrine. Les gendarmes avaient alors démarré une enquête qui a permis de mettre en lumière le comportement déviant du moniteur d’auto-école.

Il interrogeait les élèves sur leur vie privée

Sur son portable, ils ont mis la main sur une soixantaine de photos de fesses et de poitrines de ses jeunes élèves, prises à leur insu. Lors des séances de conduite, le moniteur avait aussi pris l’habitude de questionner les jeunes femmes sur leur vie privée. Il écartait aussi les jambes dans la voiture, obligeant les élèves à la toucher lorsqu’elles passaient les vitesses.

Le tribunal l’a condamné à quatre mois de prison avec sursis. Il a également interdiction d’exercer auprès de mineurs pendant dix ans.