Côte d’Azur : Un cavalier condamné pour avoir poussé son cheval jusqu’à la mort

JUGEMENT L’Irlandais Kevin Thornton écopé de 12 mois de prison avec sursis et d’une interdiction définitive de détenir un animal

F.Bi.

— 

Un cheval dans un centre équestre (Illustration)
Un cheval dans un centre équestre (Illustration) — Michel Euler/AP/SIPA

Le 10 octobre 2016, Flogas Sunset Cruise, un étalon gris, était mort en pleine séance d’entraînement pendant une compétition de saut d’obstacles à l'hippodrome de Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes). Poussé à bout par son cavalier.

Poursuivi pour acte de cruauté envers un animal domestique, l’Irlandais Kevin Thornton a été condamné à 12 mois de prison avec sursis par le tribunal judiciaire de Grasse, rapporte Nice-Matin ce jeudi. Le parquet n’avait requis que trois mois de sursis.

Le professionnel, qui avait également écopé d’une suspension par la Fédération internationale d’équitation, a aussi l’interdiction définitive de détenir un animal quelle que soit sa catégorie, et pendant cinq ans d’exercer la profession de cavalier.

Arrêt cardiaque

Selon des témoignages, Flogas Sunset Cruise, âgé de 10 ans, s’était effondré après avoir été soumis à un intense galop et à de violents coups de cravache. « L’autopsie de l’animal avait conclu à un arrêt cardiaque. Des tuméfactions sur les muscles avaient également été relevées, expliquait à 20 Minutes Me Arielle Moreau, l’avocate de One Voice, l’une des associations de défense des animaux qui s’étaient constituées partie civile.

Le cavalier de 32 ans n’était pas présent à l’audience. Il « avait voulu donner une leçon, en faisant subir un véritable parcours du combattant à son cheval », avait déclaré Me Bernard Rossanino, avocat de l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer, selon Nice-Matin.