Strasbourg : Condamné pour avoir aspergé de sang le visage une infirmière

COMPARUTION IMMEDIATE L'homme, bien connu des services de police, a écopé de huit mois ferme de prison

T.G.

— 

Les urgences adultes de l'hôpital de Hautepierre, à Strasbourg.
Les urgences adultes de l'hôpital de Hautepierre, à Strasbourg. — Floreal Hernandez

Les faits remontent au samedi 14 novembre. Ce soir-là aux urgences de l’hôpital Hautepierre de Strasbourg, un homme se présente le pouce entaillé. La faute à un coup de couteau mal maîtrisé en s’attaquant à un morceau de poulet. Il a déjà appelé les pompiers qui lui ont mis un pansement avant de l’envoyer à SOS Main.

Sur place, il y a du monde dans la salle d’attente, et donc une heure de délai. C’en est trop pour lui, qui supplie les infirmières de s’occuper fissa de son cas. Devant leur refus, l’intéressé arrache finalement sa compresse et asperge de son sang les murs et une soignante. Elle en reçoit dans les cheveux, sur le visage et la blouse, d’après les Dernières Nouvelles d'Alsace.

Le prévenu avait hurlé : « J’ai le sida ! »

L’infirmière avait porté plainte, tout comme une collègue menacée, et l’auteur des faits était jugé lundi en comparution immédiate. Le prévenu, qui avait aussi hurlé « j’ai le sida ! » au moment de son acte, a été condamné à huit mois de prison. Il devra aussi indemniser sa victime, à hauteur de 1.200 euros.

L’homme avait déjà 21 mentions à son casier judiciaire avant cette condamnation, selon le quotidien régional.