Coronavirus à Marseille : Didier Raoult porte plainte pour diffamation contre un homologue de Grenoble

PLAINTES Le professeur marseillais Didier Raoult accuse son homologue du CHU de Grenoble Jean-Paul Stahl de diffamation après des propos sur l'hydroxychloroquine

20 Minutes avec AFP

— 

Didier Raoult, auditionné par le Sénat, le 15 septembre.
Didier Raoult, auditionné par le Sénat, le 15 septembre. — Francois Mori/AP/SIPA

Des propos « injurieux et diffamatoires » selon les déclarations de son avocat, Me Brice Grazzini. Le professeur Didier Raoult a déposé plainte vendredi avec constitution de partie civile devant le tribunal de Marseille pour diffamation contre Jean-Paul Stahl, professeur de maladies infectieuses au CHU de Grenoble, après que celui-ci l’a notamment accusé de proférer des « fadaises » et d’avoir « bidonné » son étude sur l’hydroxychloroquine.

Jean-Paul Stahl est l’ancien président de la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF), une société savante à l’origine d’une plainte contre le professeur Raoult devant le conseil de l'Ordre des médecins, a souligné Me Grazzini. La Spilf reproche plusieurs entorses déontologiques au directeur de l’IHU Méditerranée Infection liées à sa promotion de l’hydroxychloroquine dans le cadre du traitement des malades du Covid-19.

Une comparution devant le conseil de l'Ordre

Dans le cadre de ce dossier, Didier Raoult va comparaître devant la chambre disciplinaire du Conseil de l'Ordre en Provence-Alpes-Côte d’Azur, à une date pour l’instant non précisée. Cette plainte en diffamation déposée vendredi suit une première plainte de Didier Raoult, fin octobre, sur le même fondement, contre la professeure Karine Lacombe, cheffe du service des maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Antoine à Paris, également devant le tribunal judiciaire de la cité phocéenne.