Procès Pastor : Le principal accusé, Wojciech Janowski, demande sa remise en liberté

JUSTICE Le gendre de la milliardaire monégasque assassinée, Hélène Pastor, emprisonné depuis sept ans, demande une remise en liberté

20 Minutes avec AFP

— 

Wojciech Janowski lors de son procès pour la mort d'Hélène Pastor
Wojciech Janowski lors de son procès pour la mort d'Hélène Pastor — Benoit PEYRUCQ / AFP

Il a été condamné en première instance à perpétuité par la cour d’assises des Bouches-du-Rhône pour avoir commandité l’assassinat de sa belle-mère, la milliardairemonégasque Hélène Pastor. Wojciech Janowski a déposé une demande de remise en liberté moins de deux semaines après un nouveau report de son procès en appel.

Une demande justifiée par le « délai déraisonnable » entre son placement en détention et son jugement car il est en prison depuis plus de six ans, son âge (71 ans) et son état de santé, selon son avocat, Me Jean-Jacques Campana.

« Il pourrait être domicilié dans le Var »

« Il pourrait être domicilié dans le Var, vivre avec sa retraite de 2.500 euros par mois et être libre pour pouvoir se défendre lors de son nouveau procès en appel » dont les dates n’ont pas encore été fixées, ajoute-t-il. La chambre de l’instruction de la cour d’appel d’Aix-en-Provence étudiera sa demande le 9 décembre à 14 heures.

Son procès en appel a déjà été reporté deux fois : en mars, interrompu par le confinement, et début novembre. Le 2 novembre, les avocats de la défense avaient en effet réclamé de concert son renvoi, en raison du contexte sanitaire et de la demande de disjonction du tireur présumé, dont l’avocat était retenu par un autre procès.