Toulouse : Contrôlés en pleine nuit près des Izards, ils se baladaient avec trois pistolets

CORRECTIONNEL Les policiers ont aussi trouvé deux kilos de cannabis lors d’une perquisition chez l’un des deux hommes, condamné lundi en comparution immédiate à de la prison ferme

B.C.

— 

Une voiture de police circulant la nuit (illustration).
Une voiture de police circulant la nuit (illustration). — Clément Follain / 20 Minutes

Vendredi, alors qu’ils menaient une opération de contrôle du respect des mesures de confinement, les policierstoulousains arrêtent une voiture vers 3 h 30 du matin sur la route de Launaguet, non loin du quartier des Izards. A bord, trois hommes de 18 à 25 ans, mais aussi trois armes de poing. Le conducteur en a une à ses pieds et deux autres se trouvent sur la banquette arrière.

Après vérification, les fonctionnaires se rendent qu’il s’agit de pistolets d’alarme, mais au vu des récentes fusillades sur fond de trafic de drogue dans le quartier, ils décident de pousser plus en avant. Lors de perquisitions réalisées au domicile de chacun des occupants du véhicule, ils découvrent chez le conducteur de 25 ans d’eux près de deux kilos d’herbe de cannabis, une balance servant à la pesée des doses et une autre arme de poing. Chez un autre, de l’herbe est retrouvée et chez le troisième des cartouches d’arme à feu.

18 mois de prison

Tous ont été placés en garde à vue. Lundi, le conducteur, inconnu des services de police jusqu’à présent, a été jugé en comparution immédiate.

Il a été condamné à dix-huit mois de prison et incarcéré selon une source policière. L’un de ses deux comparses a été laissé libre, l’autre a été convoqué devant la justice à une date ultérieure.