Condamné à un an de prison ferme pour avoir menacé de « décapiter » le « prof » de « Koh-Lanta »

PROCES Un homme de 30 ans a menacé via les réseaux sociaux un candidat de « Koh-Lanta », professeur d’histoire-géographie

C. P.
— 
Les aventuriers de « Koh-Lanta : Les 4 Terres »
Les aventuriers de « Koh-Lanta : Les 4 Terres » — Laurent Vu/ALP/TF1

Un homme qui menaçait de décapiter un candidat de l’émission Koh-Lanta, au demeurant professeur d’histoire-géographie, a été condamné par le tribunal correctionnel de Versailles à une peine de 18 mois de prison dont six avec sursis, peine assortie d’un mandat de dépôt, indique ce vendredi Le Parisien. Le prévenu, ingénieur au chômage, âgé de 30 ans et originaire des Clayes-sous-Bois (Yvelines), avait menacé de mort Laurent, un professeur de 49 ans sur les réseaux sociaux, d’abord via Instagram puis sur Facebook. «  Je vais te décapiter, c’est un truc de prof d’histoire géographie », lui a-t-il notamment écrit, en référence à l'assassinat de Samuel Paty après avoir montré des caricatures de Mahomet.

Dans le box, l’homme a exprimé des regrets, assurant avoir été « trop loin », tout en laissant entendre que le candidat de Koh-Lanta l’avait manipulé. « Après un bref échange, il m’a retrouvé sur Facebook et il m’a fait parler. Puis, il m’a dit : c’est bon j’ai les captures d’écran. » L’homme, qui affirme être en dépression, affichait un casier vierge. Sa condamnation a été assortie d’une obligation de soins psychologiques.