Marseille : Des policiers condamnés en appel à trois ans de prison pour avoir agressé un adolescent

VIOLENCES POLICIERES Deux policiers marseillais ont été condamnés en appel à deux ans de prison ferme et un an avec sursis, ainsi qu'à l’interdiction d’exercer après avoir passé à tabac un ado des quartiers Nord

Mathilde Ceilles

— 

Illustration de policiers à Marseille
Illustration de policiers à Marseille — CLEMENT MAHOUDEAU / AFP

Dejà condamnés en première instance, deux policiers marseillais ont été condamnés ce mardi par la cour d’appel d' Aix-en-Provence  à deux ans de prison ferme et un an avec sursis après l'agression d’un adolescent dans les quartiers Nord, a appris 20 Minutes auprès de l’avocate de la victime, Me Linda Sennaoui.

La cour d’appel a également interdit aux policiers d’exercer leurs fonctions, contrairement au tribunal correctionnel de Marseille qui, en première instance, avait laissé cette décision entre les mains de la hiérarchie des deux policiers. Or, comme le révélait 20 Minutes il y a quelques mois, après cette lourde condamnation, les deux policiers continuaient d’exercer. Ils avaient fait finalement l’objet d’une suspension  le jour de la publication de l’article de 20 Minutes, en plein débat sur les violences policières en France.

Lors de son réquisitoire en septembre, l’avocat général Denis Vanbremeersch avait assuré qu’il n’aurait « pas demandé » l’interdiction d’exercer « s’ils avaient reconnu les faits ». Le brigadier-chef Lionel P. et le gardien de la paix Thomas B., qui ne nient pas avoir patrouillé dans cette ruelle ce soir-là, ont toujours rejeté les accusations de violence et assurent même ne pas avoir rencontré la victime, Ishaq.