Lyon : Les auteurs des tags promettant de décapiter un élu local condamnés à de la prison ferme

MENACES Les deux jeunes de 18 et 19 ans ont été jugés lundi devant le tribunal correctionnel de Lyon

Elisa Frisullo

— 

Le palais de justice de Lyon Illustration.
Le palais de justice de Lyon Illustration. — E. Frisullo / 20 Minutes

Les menaces, survenues une semaine après l’assassinat de Samuel Paty à Conflans-Saint-Honorine, avaient suscité un vif émoi à Lyon et avaient été prises très au sérieux par la police. Lundi, deux hommes de 18 et 19 ans ont été condamnés à deux ans de prison, dont un an ferme, pour des menaces taguées sur la façade d’une école du 8e arrondissement.

Le samedi 24 octobre au matin, des inscriptions visant le maire de l’arrondissement, Olivier Berzane, mais aussi les professeurs et les élèves, avaient été découvertes sur les volets et la porte du groupe scolaire Philibert Delorme. « Le maire du 8ème, on va te décapiter enfant de satan » et « continuer on va décapiter les profs et les élèves et on va décapiter ta mère », était-il notamment inscrit sur la façade.

« Une grosse bêtise »

Les policiers ont rapidement retrouvé la trace de l’un des auteurs de ces tags, grâce à son ADN retrouvée sur le portail de l’école. Les portables de ce dernier et de son acolyte bornaient aussi devant le groupe scolaire lors des faits et l’exploitation des images de vidéosurveillance a confirmé leur implication. Le 29 octobre, les deux prévenus ont été interpellés ainsi qu’un mineur de 16 ans, mis en examen pour ces tags.

A la barre du tribunal, les deux Lyonnais ont reconnu avoir fait « une grosse bêtise » et ont expliqué ne pas avoir réfléchi à la gravité de leurs actes, réalisés, selon eux, sur la demande de commanditaires pour effacer des dettes, rapporte Le Progrès. Un mea culpa qui n’a pas totalement convaincu la justice. A l’issue de l’audience lundi, les deux hommes ont été placés en détention.