Nîmes : Jusqu’à 11 ans de prison pour les dealers du « plus grand supermarché de la drogue » du Gard

PROCES Le chiffre d’affaires tiré de cette activité illégale s’élevait en moyenne à 20.000 euros par jour

Jérôme Diesnis
— 
Allégorie de la justice, illustration
Allégorie de la justice, illustration — Pixabay

Dix personnes ont été condamnées en fin de semaine à des peines allant de deux à onze ans de prison par le tribunal correctionnel de Nîmes. La condamnation la plus importante a été prononcée à l’encontre d’un homme absent au procès. Il est considéré comme le chef de ce réseau que l’accusation a présenté comme « le supermarché de la drogue à Nîmes ».

Le chiffre d’affaires de cette activité illégale donne il est vrai le vertige : il s’élevait en moyenne à 20.000 euros par jour, avec des pointes à 30.000 euros les jours de forte affluence. 300 personnes environ venaient s’approvisionner quotidiennement en cannabis et cocaïne au cœur du quartier Pissevin, selon les estimations des enquêteurs. Les dix prévenus ont par ailleurs été condamnés à des amendes de 1.500 à 20.000 euros, assorties d’interdictions de séjour dans le Gard.

Plusieurs avocats de la défense qui avaient plaidé la relaxe de leurs clients, dénonçant le manque de preuves. Les condamnés ont dix jours pour faire appel de leur jugement.