Vannes : Un amateur d’images pédophiles dénoncé par son réparateur informatique

PROCES L'homme a été condamné à quatre ans de prison ferme

C.A.

— 

Illustration d'un homme réparant un ordinateur.
Illustration d'un homme réparant un ordinateur. — J. De Fontenay / JDD / SIPA

Il était déjà inscrit au fichier des auteurs d’infractions sexuelles et avait déjà été condamné pour agressions sexuelles sur mineurs, corruption ou incitation à la débauche. Jeudi, un habitant de Vannes (Morbihan) a été condamné à quatre ans de prison ferme pour avoir consulté et stocké des centaines de fichiers pédopornographiques sur son ordinateur. C’est un réparateur informatique, à qui le prévenu avait confié sa machine, qui s’était rendu au commissariat après la découverte de 316 photos mettant en scène des mineurs, rapporte Ouest-France.

Incarcéré depuis fin 2019, le sexagénaire a été maintenu en détention à l’issue de l’audience devant le tribunal correctionnel de Vannes. La saisie de son ordinateur avait permis d’identifier la consultation de 300.000 photos pédopornographiques depuis ce terminal. A la barre, le prévenu a partiellement reconnu les faits, expliquant « être tombé dans un piège » alors qu’il fréquentait des sites pornographiques. L’homme, qui explique avoir été violé alors qu’il était enfant, aurait également tenté d’obtenir des images de mineures de 8 et 12 ans en proposant de l’argent à une jeune Malgache rencontrée sur le Net.

Déjà condamné à plusieurs reprises, le prévenu a écopé de quatre ans de prison ferme. Une peine assortie d’un suivi sociojudiciaire de quatre ans.