Meurtre de Sophie Toscan du Plantier : Pas d’appel contre le refus d’extrader Ian Bailey

IRLANDE « Sauf événement extraordinaire, c’est la fin du cauchemar de l’extradition » a déclaré l'avocat de Ian Bailey

J.-L.D. avec AFP

— 

Dublin, le 17 Juillet 2020. Ian Bailey arrive à la Haute cour pour une audience.
Dublin, le 17 Juillet 2020. Ian Bailey arrive à la Haute cour pour une audience. — PAUL FAITH / AFP

L'Etat irlandais n’a pas fait appel du refus d’extrader vers la France le Britannique Ian Bailey, condamné en son absence à Paris à 25 ans de prison pour le meurtre de Sophie Toscan du Plantier, a indiqué ce mardi son avocat, mettant fin aux chances de le voir rejugé en France.

« Sauf événement extraordinaire, c’est la fin du cauchemar de l’extradition » pour Ian Bailey, a déclaré son avocat Frank Buttimer. Le conseil de l’Etat irlandais, qui agit pour la France dans le cadre de cette procédure, a fait savoir à la Haute Cour de Dublin qu’il n’entendait pas contester le refus de la justice irlandaise d’extrader Ian Bailey vers la France, a expliqué Frank Buttimer.