Attentat à Conflans : Sous un faux profil d’islamiste radical, un Toulousain fait l’apologie du terrorisme et finit en prison

PROCES Un jeune Toulousain a été condamné à de la prison ferme vendredi. Il avait partagé un tweet de l’assassin de Samuel Paty en se faisant passer pour un islamiste radical

N.S.

— 

Le jeune homme a sévi sous un faux profil. Illustration
Le jeune homme a sévi sous un faux profil. Illustration — Clément Follain / 20 Minutes

Il voulait « provoquer les patriotes sur le forum » du site sur lequel il a partagé son message. Un jeune homme de 20 ans a été condamné à douze mois de prison, dont deux ferme, vendredi par le tribunal correctionnel de Toulouse. Selon La Dépêche du Midi, il avait créé un faux profil de musulman radical peu après l’attentat de Conflans-Sainte-Honorine, le 16 octobre.

Il avait ensuite partagé le tweet de l’assassin de Samuel Paty, avec la tête décapitée de l’enseignant, accompagné du texte suivant : « Prof décapité : les gwers [terme péjoratif pour désigner un Européen blanc], c’est quoi ça ».

Incarcéré après le procès

« Je fais partie d’une communauté de patriotes sur le forum, le sujet était destiné à provoquer », a indiqué l’accusé, dont le message a été signalé sur la plateforme gouvernementale Pharos. Il a été incarcéré dans la foulée du procès.