Lourdes : Il voulait se faire couper les cheveux à 23h50 et s’en sort avec une amende

PROCES Un homme a été condamné dans les Hautes-Pyrénées pour des raisons peu communes

N.S.

— 

Un salon de coiffure. Illustration.
Un salon de coiffure. Illustration. — Vincent Wartner / 20 Minutes

1.500 euros, dont 500 avec sursis. C’est l’amende à laquelle le tribunal correctionnel de Tarbes a condamné un homme qui avait voulu se faire couper les cheveux à 23h50, en juillet 2019 à Lourdes, rapporte La Nouvelle République des Pyrénées.

Bien sûr, le salon de coiffure n’officiait plus à cette heure tardive. Mais en outre l’accusé, ivre, s’était rebellé au moment de quitter les lieux. Les policiers avaient été appelés par le propriétaire du salon, revenu chercher une veste oubliée, et qui avait découvert l’intrus au niveau du bac à shampooing une fois qu’il avait retrouvé son habit.

Un canular façon Lafesse ?

L’avocat de la défense a assuré que son client avait voulu imiter l’humoriste Jean-Yves Lafesse. Mais cette thèse du canular n’a pas été retenue.