Béziers : Une femme condamnée pour avoir menacé les employés d'un notaire avec une arme

PROCES La mère de famille de 49 ans a été condamnée à 6 mois de prison avec sursis

N.B.
— 
Un notaire (illustration)
Un notaire (illustration) — GILE Michel/SIPA

Mercredi, le tribunal correctionnel de Béziers (Hérault) a condamné une mère de famille de 49 ans, inconnue jusqu’à présent de la justice, à six mois d’emprisonnement avec sursis ainsi qu’à l’interdiction de porter une arme pendant cinq ans.

Elle était poursuivie pour avoir pointé un pistolet de défense sur deux employées d’une étude notariale de Béziers, le 13 juillet dernier, indique Raphaël Balland, le procureur de la République. L’arme n’était pas chargée. Elle avait, en outre, cassé un vase.

« Elle était désespérée en raison du retard pris par une vente immobilière »

Les policiers avaient interpellé la mise en cause alors qu’elle se trouvait encore au sein de locaux du notaire. Tant au cours de sa garde à vue que devant le tribunal, elle a reconnu avoir pointé son arme sur les deux employées, en exigeant de rencontrer le notaire.

La quadragénaire a expliqué avoir eu ce comportement « parce qu’elle était en colère et désespérée en raison du retard pris par une vente immobilière », qui la mettait, indique le procureur, « dans une situation personnelle et humaine très difficile, s’ajoutant à de graves difficultés personnelles ». Elle a précisé qu’elle avait toujours cette arme sur elle « pour se défendre » et a dit ses regrets.

Le tribunal a aussi condamné la prévenue à verser 1.000 euros aux employées au titre de leur préjudice moral, et un euro symbolique au notaire, qui n’en voulait pas davantage.