Bretagne : Accusés d’avoir décapité des phoques, deux pêcheurs au tribunal

CRUAUTE L'un d'eux avait fait empailler les têtes d'animaux

C.A.

— 

Deux pêcheurs bretons sont jugés ce lundi 12 octobre 2020 pour avoir décapité des phoques en 2019
Deux pêcheurs bretons sont jugés ce lundi 12 octobre 2020 pour avoir décapité des phoques en 2019 — Henry AUSLOOS/SIPA

Deux marins pêcheurs sont jugés ce lundi devant le tribunal correctionnel de Quimper, dans le Finistère. Les deux hommes âgés de 37 et 48 ans sont soupçonnés d’avoir tué et mutilé des phoques l'an dernier. D’après le site Actu.fr, le plus jeune des deux marins avait décapité deux animaux avant de confier leur tête à un taxidermiste pour les conserver.

L’affaire avait fait grand bruit en 2019 en Bretagne. La découverte de deux phoques décapités à Concarneau et Trégunc avait ému la population. Les gendarmes avaient lancé un appel à témoins pour tenter d’identifier les auteurs. L’ONG Sea Sheperd avait même proposé une récompense de 10.000 euros à toute personne qui aurait des informations sur les auteurs de ces actes de cruauté.

Les gendarmes avaient reconnu que cette promesse de récompense avait été déterminante dans l’avancée de l’enquête. Dix associations se sont portées partie civile pour ce procès.