Un imam condamné pour avoir téléchargé 247 fichiers pédopornographiques

PROCES Son nom figure désormais dans le fichier des auteurs d’infractions sexuelles

20 Minutes avec agence
— 
Un gendarme luttant contre la pédopornographie sur Internet. (Illustration)
Un gendarme luttant contre la pédopornographie sur Internet. (Illustration) — VALINCO/SIPA

L’imam de Gaillon a été condamné en comparution immédiate pour téléchargement et consultation de photos et vidéos pédopornographiques, ce jeudi, au tribunal d’Évreux (Eure). Le religieux a écopé de six mois de prison ferme. Son nom a été inscrit au fichier des auteurs d’infractions sexuelles. Il devra quitter le territoire national.

Il a été appréhendé ce mardi lors du démantèlement d’un réseau de pédopornographie qui a eu lieu en France entre lundi 5 et jeudi 8 octobre. Une soixantaine de personnes ont été interpellées, ont révélé Le Parisien et RTL.

Il utilisait le réseau « Peer to Peer »

Selon Paris Normandie, l’homme est âgé de 50 ans. D’origine algérienne, il serait arrivé en France en avril 2019. Il aurait téléchargé plus de 247 fichiers pédopornographiques avec le réseau « Peer to Peer ». A son domicile, les enquêteurs ont mis la main sur deux téléphones portables, deux disques durs et un caméscope.

Ses téléchargements ont tous été effectués entre le 8 et le 26 mars dernier. « Pendant le confinement, par curiosité, j’ai téléchargé ces images. Je voulais savoir pourquoi les gens faisaient du mal aux enfants. Et après, c’était plus fort que moi. Je n’arrivais plus à me retenir », a-t-il confié durant l’audience selon le quotidien régional.

Une opération nationale

Lors de ce vaste coup de filet, les policiers ont interpellé très majoritairement des hommes. Ils sont âgés de 28 à 75 ans et résident dans une trentaine de départements différents. Des centaines de milliers de fichiers ont été découverts. Les enquêteurs ont saisi plus d’une centaine de disques durs externes, une centaine de téléphones et ordinateurs portables, près de 150 clés USB, des DVD et des CD.