Nice : Un baby-sitter condamné pour l’agression sexuelle d’un garçon de deux ans

PEDOPHILIE Cet homme de 31 ans est un professionnel diplômé de la petite enfance

F.Bi.

— 

Le palais de justice de Nice
Le palais de justice de Nice — M. Galante / ANP / 20 Minutes

Un trentenaire niçois, professionnel de la petite enfance, vient d’être condamné pour l'agression sexuelle d'un enfant de 2 ans. Camille Orion, 31 ans, reconnu coupable de pédophilie sur le petit garçon qu’il gardait, a écopé de 4 ans de prison ferme et devra se plier à un accompagnement socio-judiciaire pendant 5 ans, relate Nice-Matin.

Cet Azuréen, bardé de diplômes selon le quotidien régional, affichait surtout un CV a priori irréprochable. Il avait même fait ses classes dans une pouponnière qui accueille des enfants placés par la justice. Une aura qui avait fini par séduire un couple de Niçois. Il était devenu le baby-sitter de leurs deux jeunes enfants, une fille et un garçon âgés à l’époque de 6 ans et 30 mois.

Des penchants pédophiles et zoophiles

Tout semblait se passer sans le moindre problème. La révélation est arrivée un soir d’août 2019. L’enfant, malgré son tout jeune âge, parvient à expliquer que le baby-sitter a mis son sexe dans sa bouche. L’alerte est donnée. Placé en garde à vue, Camille Orion finit par confirmer les dires du garçonnet. Fantasmant sur les couches-culottes selon les enquêteurs, il avouera des penchants pédophiles et zoophiles.

Mis en examen pour viol, et passible de la cour d’assises, le trentenaire a finalement été jugé pour agression sexuelle devant le tribunal correctionnel avec l’accord des parents, précise Nice-Matin. Le tribunal l’a prévenu : il a l’obligation de se soigner et de ne plus exercer en contact avec des enfants. Sinon, il encourra trois ans de prison en plus.