Nîmes: L'ancien policier condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de son ex-compagne

PROCES Il était jugé pour avoir abattu son ex-compagne de trois balles dans la tête devant leur fils

20 Minutes avec AFP

— 

Nîmes: L'ancien policier condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de son ex-compagne
Nîmes: L'ancien policier condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de son ex-compagne — N. Bonzom / Maxele Presse

Le procès s'était ouvert lundi. La condamnation a été prononcée tard ce jeudi soir. Un ancien policier, jugé pour avoir abattu son ex-compagne de trois balles dans la tête devant leur fils en 2016 à Alès a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité assortie de 22 ans de sûreté par la cour d’assises du Gard à Nîmes.

La cour d’assises a également ordonné le retrait total de l’autorité parentale de l’ex-policier, âgé de 39 ans, sur son fils Mathis, aujourd’hui âgé de 7 ans et élevé par sa tante maternelle.

Une plainte déposée par son ancienne compagne

L’homme était accusé d’avoir abattu de trois balles en pleine tête, avec son arme de service, son ancienne compagne, qui se trouvait au volant de sa voiture, sur une route d’Alès. Les faits ont eu lieu sous les yeux de leur petit garçon, alors âgé de 2 ans, qui était installé lors des faits sur un siège enfant, à l’arrière du véhicule.

Le couple était séparé depuis plusieurs mois. La victime avait déposé plainte, quelques jours avant le drame, contre l’ancien policier, notamment pour des appels malveillants. L’homme est accusé de l’avoir appelée à près de 1.700 reprises au cours des deux mois précédant sa mort, selon les éléments rapportés par les enquêteurs. L’homme est également soupçonné de s’être présenté au domicile de son ancienne compagne à toute heure, et de l’avoir suivie, y compris sur son lieu de travail, et de s’être montré particulièrement menaçant s’il découvrait qu’elle avait un nouveau compagnon.