Val-d’Oise : L’imam poursuivi pour « apologie du terrorisme » jugé lundi

JUSTICE Cet imam pakistanais officiait depuis 2016

J.-L.D. avec AFP

— 

Une voiture de police. (illustration)
Une voiture de police. (illustration) — XAVIER VILA/SIPA

L’imam pakistanais de Villiers-le-Bel ( Val d'Oise) poursuivi pour «  apologie du terrorisme par voie de vidéos » doit être jugé lundi en comparution immédiate, a indiqué ce dimanche le parquet de Pontoise.

Cet imam, né en 1987 et officiant dans une mosquée de cette ville du Val-d’Oise depuis 2016, avait été arrêté jeudi et placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête pour « apologie du terrorisme avec l’utilisation d’un réseau de télécommunications ».

Un délai pour préparer sa défense ?

L’imam partageait des vidéos controversées sur le réseau social TikTok, selon une source proche de l’enquête, qui n’en a pas précisé le contenu. A l’issue de sa garde à vue, il avait été déféré samedi devant le parquet de Pontoise et placé en détention provisoire par un juge des libertés et de la détention (JLD) dans l’attente de sa comparution devant le tribunal, rapporte le parquet.

Lundi, il pourra accepter d’être jugé en comparution immédiate ou demander un délai pour prréparer sa défense.