Meurthe-et-Moselle : Le député Modem Laurent Garcia porte plainte pour le sabotage des freins de sa voiture

MALVEILLANCE Il affirme avoir manqué de peu l’accident récemment

20 Minutes avec AFP

— 

Le logo du Mouvement démocrate. (illustration)
Le logo du Mouvement démocrate. (illustration) — LIONEL BONAVENTURE / AFP

Laurent Garcia, député-maire Modem de Laxou ( Meurthe-et-Moselle), a déposé plainte vendredi soir affirmant avoir été victime d’un sabotage des freins de sa voiture, a-t-on appris auprès du parquet de Nancy, qui a ouvert une enquête. Sur Twitter le député assure avoir évité de peu, fin septembre, un accident de la route en raison d’un sabotage.

« Les freins de ma voiture ont lâché alors que je roulais et j’ai réussi de peu à éviter d’aller dans le fossé… Verdict du garagiste sur le document affiché. Je ne suis pas parano, mais… Je déposerai plainte évidemment », a-t-il écrit, joignant une photo de l’attestation d’un garagiste assurant qu’il y a eu « un sabotage du système de freinage pouvant entraîner un danger majeur à la circulation ».

« J’ai alors arraché le frein à main »

« Je monte la voie rapide qui va de Laxou à la Sapinière, j’emprunte la petite bretelle de sortie limitée à 70 km/h. A 150 mètres du stop, j’appuie sur le frein qui ne répond pas. J’écrase la pédale à fond, toujours rien. J’ai alors arraché le frein à main pour pouvoir tant bien que mal ne pas franchir le stop. J’ai évité le fossé de justesse », a raconté l’élu au quotidien L’Est Républicain.

« Quelqu’un a voulu endommager ma voiture, pour me mettre en danger, moi ou un proche », a dénoncé le député qui « refuse de céder à la paranoïa ». Le député a déposé une plainte vendredi en début de soirée et une enquête a été ouverte, a indiqué le parquet.