Montpellier : L’automobiliste soupçonné d’avoir percuté des militantes féministes a été interpellé

ENQUETE Les victimes étaient en train de coller des affiches

N.B.

— 

Le commissariat de Montpellier (illustration)
Le commissariat de Montpellier (illustration) — N. Bonzom / Maxele Presse

Un automobiliste, soupçonné d'avoir foncé délibérément sur quatre femmes qui collaient des affiches d’un mouvement féministe, à Montpellier (Hérault), le 30 août dernier, a été identifié et interpellé, indiquent les services de police.

Tandis qu’elles étaient en train de coller des affiches, les victimes, membres du collectif Collages contre les féminicides, auraient été abordées par le suspect, qui aurait arrêté son véhicule à leur niveau. L’homme est soupçonné d’avoir eu des propos incohérents, et proféré des menaces à leur encontre. Il aurait ensuite quitté les lieux.

Le suspect serait revenu peu après. C’est là qu’il est accusé d’avoir foncé sur les victimes. « Il a mis un coup d’accélérateur, il est monté sur le trottoir, puis il a foncé dans les jambes de mes trois amies, avait confié à France Bleu Hérault l’une des victimes, qui a évité d’être percutée. Ça été tellement rapide et tellement violent. »