Toulouse : Pour un motif futile, l'embrouille entre filles s'achève à coups de couteau

RIXE La jeune femme qui a porté les coups a été interpellée mercredi par la police

B.C.

— 

Une personne tenant un couteau (illustration).
Une personne tenant un couteau (illustration). — Shutterbug75 / Pixabay

Au mois d’août dernier, deux cousines d’une vingtaine d’années se trouvaient dans un appartement du quartier des Pradettes, à Toulouse, lorsqu’elles ont vu débarquer une connaissance. La jeune femme de 24 ans, avec qui la locataire avait un différend « pour un motif futile » selon une source policière, était venue en découdre.

Et pour mener à bien son dessein, elle était venue armée. Après avoir frappé l’une des deux cousines, elle a assené des coups de couteau à la hanche et à la poitrine à l’une d’elle. L’autre a réussi à se débattre et s’est défendue à coups de matraque.

L’assaillante interpellée mercredi

L’assaillante a fini par prendre la fuite, prenant soin de crever les pneus de la voiture de l’une de ses victimes. Connue des services de police, elle a été identifiée, mais se trouvait difficilement localisable alors que la blessée, prise en charge par les secours, se voyait prescrire 3 jours d’ITT.

Jusqu’à cette semaine. Mercredi, les enquêteurs de la Brigade spécialisée de terrain sud de Toulouse l’ont interpellé dans le quartier d’Empalot. La jeune femme a été déférée devant la justice. Quant à l’une des deux cousines, elle devra s’expliquer devant la justice pour les coups de matraque.