Ariège : Un agriculteur condamné pour « mauvais traitements » sur ses animaux

JUSTICE Un agriculteur ariégeois a été condamné ce mardi à trois mois de prison avec sursis pour avoir laissé vivre ses bêtes dans des conditions insupportables

H.M.

— 

Des vaches dans un élevage. Illustration.
Des vaches dans un élevage. Illustration. — Smityuk - TASS - Sipa USA - Sipa

Il ne battait pas ses bêtes mais les laissait vivre dans le fumier et les immondices au point que certaines n’étaient plus identifiables. La Dépêche du Midi relate ce mercredi le procès d’un agriculteur du Couserans, dans l’Ariège.

Le sexagénaire a repris voilà quarante ans l’exploitation familiale. Visiblement dépassé par le nombre de ses chèvres, vaches ou moutons, l’éleveur a reçu une première visite d’inspection en mai 2019.

La Fondation Bardot partie civile

Les choses se sont améliorées dans un premier temps pour son cheptel, les moutons ont quitté la grange dont le toit était percé. Mais la situation s’est de nouveau dégradée conduisant l’agriculteur devant le tribunal correctionnel mardi pour « mauvais traitements » infligés à des animaux domestiques.

Il a été condamné à trois mois de prison avec sursis et à payer trois amendes de 50 euros. Il devra également payer 500 euros de dommages et intérêts à la Fondation Brigitte Bardot qui s’est constituée partie civile.