Côte d’Azur : Un cavalier appelé dans le box, accusé d’acte de cruauté envers son cheval

PROCES Son étalon gris Flogas Sunset Cruise, 10 ans, s’était écroulé pendant un entraînement, victime d’une crise cardiaque

Fabien Binacchi

— 

Un cheval dans un centre équestre dans Les Yvelines (illustration).
Un cheval dans un centre équestre dans Les Yvelines (illustration). — Michel Euler/AP/SIPA
  • Le 10 octobre 2016, en pleine séance d’entraînement, le cheval de Kevin Thornton s’était écroulé, victime d’une crise cardiaque.
  • Selon des témoignages, Flogas Sunset Cruise, âgé de 10 ans, avait été soumis à un intense galop et à de violents coups de cravache.
  • Le cavalier irlandais est poursuivi pour « sévices graves ou acte de cruauté envers un animal domestique, apprivoisé ou captif ».

Le sort de Flogas Sunset Cruise avait ému bien au-delà de l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer. La mort de cet étalon gris, le 10 octobre 2016 en pleine séance d’entraînement pendant une compétition de saut d’obstacles (le GPA Jump Festival), avait soulevé une vague d’indignation dirigée vers son cavalier.

L’irlandais Kevin Thornton avait été rapidement accusé de l’avoir épuisé et maltraité jusqu’à cette issue fatale. Quatre ans après, c’est devant le tribunal correctionnel de Grasse que le professionnel est appelé à comparaître ce mercredi matin dans un procès « inédit ».

Suspendu quatre mois

« Il y a déjà eu des cas de suspension et d’amendes infligées par les fédérations pour des maltraitances avérées, comme cela a d’ailleurs été le cas pour ce cavalier [Le tribunal de la Fédération équestre internationale l’a notamment écarté quatre mois des compétitions]. Mais, à ma connaissance, jamais aucune affaire n’avait encore été portée devant la justice », explique à 20 Minutes Me Arielle Moreau, l’avocate de One Voice, l’une des trois associations de défense des animaux qui se sont constituées partie civile.

L’Irlandais, aujourd’hui âgé de 32 ans, est poursuivi pour « sévices graves ou acte de cruauté envers un animal domestique, apprivoisé ou captif ». Il encourt jusqu’à deux ans de prison et 30.000 € d’amende.

Il « l’a poussé à bout »

« L’autopsie de l’animal avait conclu à un arrêt cardiaque. Des tuméfactions sur les muscles avaient également été relevées, pointe Me Arielle Moreau. Il va falloir caractériser l’acte de cruauté. Mais, clairement, on a affaire à quelqu’un qui a infligé des sévices gratuits à son cheval et qui l’a poussé à bout. »

Selon des témoignages, Flogas Sunset Cruise, âgé de 10 ans, s’était effondré après avoir été soumis à un intense galop et à de violents coups de cravache. « Je ne suis pas ce genre de personne. Jamais je ne cravacherais un cheval à mort », s’était défendu Kevin Thornton dans les colonnes de The Irish field.

Toujours dans le circuit hippique, il n’a depuis pas donné de nouvelles à la justice française malgré un mandat d’amener. Le tribunal de Grasse confirmait mardi qu’aucun avocat ne s’était manifesté en son nom. Le procès pourrait donc se tenir en son absence ou encore être reporté. Les associations tiennent à ce que l’audience ait lieu.