Quimper : Contrôlé ivre deux fois la même nuit, un automobiliste condamné

IVRESSE AU VOLANT Son permis de conduire a été annulé pour une durée d’un an

J.G.

— 

Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire.
Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Un homme était jugé lundi devant le tribunal correctionnel de Quimper (Finistère) pour conduite en état d’ivresse, rapporte Ouest-France. Les faits s’étaient déroulés dans la nuit du 7 au 8 avril pendant la période de confinement. Sans aucun justificatif, l’individu avait été contrôlé au volant de son véhicule avec un taux d’alcool proche des deux grammes par litre de sang. Les policiers lui avaient alors interdit de reprendre le volant.

Mais un peu plus tard, ces derniers avaient constaté que le véhicule avait disparu. Après l’avoir repéré, une course-poursuite s’était alors engagée. Les policiers avaient finalement réussi à mettre la main sur le chauffard pour la seconde fois de la soirée. Interpellé devant son domicile, il affichait cette fois un taux d’alcool de 1,90 gramme par litre de sang.

Il voulait éviter que son véhicule finisse à la fourrière

A la barre, l’avocate a expliqué que son client voulait à tout prix éviter que son véhicule parte à la fourrière. L’individu a finalement été condamné à 900 euros d’amende.

Son permis de conduire a également été annulé pendant un an. Quand il le repassera, il devra également installer un dispositif d’éthylotest antidémarrage, précise le quotidien.