Hautes-Pyrénées : Un collectionneur de papillons condamné pour détention d'espèces protégées

ENVIRONNEMENT Un collectionneur de papillons des Hautes-Pyrénées a été condamné, mardi, à une amende de 1.000 euros pour détention d'espèces protégées

Béatrice Colin

— 

Un papillon Apollon (illustration).
Un papillon Apollon (illustration). — Timelynx / Pixabay

Collectionner est un hobby. Parfois dévorant, qui pousse certaines personnes à franchir la ligne de la légalité. C’est ce qu’a appris à ses dépens un amateur de papillons des Hautes-Pyrénées. Mardi après-midi, il était jugé par le tribunal correctionnel de Tarbes pour détention et achat d’espèces protégées.

Les juges ont condamné à 1.000 euros d’amende ce passionné, à la confiscation des scellés et 200 euros de dommages et de frais juridiques en faveur de France Nature Environnement Midi-Pyrénées et son antenne locale qui s’était portée partie civile.

Lors d’une vaste enquête menée durant près d'un an, les agents de l’Office français de la Biodiversité ont saisi chez plusieurs amateurs des coléoptères et papillons au domicile de particuliers, qui parfois s’adonnaient à l’achat ou la revente sur des sites Internet.

« Parmi les quelque 10.000 insectes provenant du monde entier, les agents ont dénombré de nombreuses espèces protégées à l’instar d’un spécimen de la très rare espèce "Grand dytique" » chez le collectionneur pyrénéen, explique France Nature Environnement qui veut alerter sur ces pratiques illégales.

Ce dernier était poursuivi aussi bien pour la capture et la détention d’espèces protégées sans autorisation que pour l’achat sur un site d’enchères, sans avoir le justificatif d’origine.