Bourg-en-Bresse : Un homme condamné à trois ans de prison ferme pour avoir battu sa femme devant ses enfants

VIOLENCES CONJUGALES L’homme, jugé lundi dans l’Ain, a expliqué avoir piqué une crise de jalousie en pensant avoir été trompé par sa compagne alors qu’il était en prison

E.F.

— 

La justice dans un tribunal, à Rennes. (illustration)
La justice dans un tribunal, à Rennes. (illustration) — LOIC VENANCE / AFP

Des soupçons de jalousie l’ont mis dans une colère noire et ont déclenché sa violence inouïe, a-t-il expliqué à la barre. Lundi, un homme de 31 ans a été condamné à trois ans de prison, dont 18 mois ferme, devant le tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse dans l’Ain, pour avoir battu sa compagne et avoir fait preuve d’acte de cruauté envers un animal.

Le 28 août, l’homme qui venait de purger une peine de 10 ans de prison prononcée à son encontre pour un braquage perpétré en 2011, est rentré ivre chez lui, en début de nuit. Selon Le Progrès, le prévenu a alors passé à tabac sa compagne, lui assénant des coups sur le corps, le visage, et sortant dans la nuit pour revenir encore plus excité et violent. La jeune femme a subi des coups de poing, a été giflée, tirée par les cheveux et frappée avec un sèche-cheveux.

Les enfants assistent à la scène

Loin de s’arrêter là, l’homme, convaincu d’avoir été trompé par sa compagne lorsqu’il était en prison, n’a pas hésité à saisir la perruche de la famille et à la décapiter avec un cutter devant les enfants de sa compagne, âgés d’une dizaine d’années, ajoute le quotidien régional. Lorsque les gendarmes, alertés, sont arrivés au domicile du couple, la jeune femme avait le visage tuméfié et portait de multiples traces de coups.

A l’issue de son procès en comparution immédiate, le conjoint violent a été maintenu en détention.