Gard : La piste criminelle privilégiée après le violent incendie d'un hangar à Aigues-Mortes

ENQUETE Quatre sapeurs-pompiers avaient été légèrement blessés

N.B.

— 

Le hangar a été détruit à Aigues-Mortes
Le hangar a été détruit à Aigues-Mortes — Sapeurs-pompiers du Gard

La piste de l'incendie criminel est privilégiée par les enquêteurs, après le feu qui a ravagé un hangar de 4.000 m2, dimanche, à Aigues-Mortes (Gard), a appris 20 Minutes auprès d’Eric Maurel, le procureur de la République de Nîmes.

Les enquêteurs auraient identifié plusieurs départs volontaires de feux sur le site.

Quatre sapeurs-pompiers blessés

Un violent incendie s’est déclaré, dimanche dans ce hangar industriel situé à Aigues-Mortes. Des renforts sont arrivés des départements voisins afin d’épauler les sapeurs-pompiers du Gard. Quatre pompiers ont été légèrement blessés, pris de « coups de chaud ». Une vingtaine de maisons ont été évacuées, et une trentaine de personnes ont été rassemblées dans une salle à proximité. Il n’y a eu aucune victime.

En fin d’après-midi, dimanche, le feu était sous contrôle. Les dégâts sont très importants, et les trois entreprises qui se trouvaient dans le hangar n’ont pas pu reprendre le travail.