Elections municipales à Paris : Ils avaient saisi la justice pour des irrégularités de financement, deux candidats LR condamnés

DEBOUTES Ils reprochaient à Laetitia Avia l'utilisation de ses ressources parlementaires. Mais ce sont ces deux candidats LR aux municipales qui ont été condamnés

20 Minutes avec AFP

— 

Laetitia Avia (Archives)
Laetitia Avia (Archives) — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

C’est passé quelque peu inaperçu, mais la justice a rejeté samedi une demande faite par des candidats LR aux municipales à Paris de se pencher sur l’utilisation, qu’ils estimaient illicite, de ressources parlementaires au profit de Laetitia Avia (LREM), et les a condamnés à allouer une somme aux candidats LREM. Le juge des référés s’est déclaré incompétent.

La candidate LR dans le 12e arrondissement de la capitale, Valérie Montandon, et celui de la circonscription électorale Paris Centre (quatre premiers arrondissements) Aurélien Véron, avaient réagi à un article de Mediapart, selon lequel la députée LREM Laetitia Avia aurait fait travailler plusieurs de ses assistants parlementaires pour la campagne des municipales à Paris.

Ils sont condamnés à verser 2.000 euros à Laetitia Avia. Outre une somme équivalente attribuée à ses assistants parlementaires, ils sont aussi condamnés à payer 3.000 euros au député Pacôme Rupin, qui partage la permanence parlementaire de Laetitia Avia et est également cité – mais à ce titre uniquement – dans l’article de Mediapart.