Béziers : Un homme condamné à 15 mois de prison ferme pour avoir menacé des policiers municipaux avec un couteau

JUSTICE Son interpellation avait été particulièrement difficile, le 6 mai dernier

N.B.

— 

Un policier municipal (illustration)
Un policier municipal (illustration) — ALLILI MOURAD/SIPA

Le tribunal correctionnel de Béziers(Hérault) a condamné ce jeudi à 30 mois de prison, dont 15 mois avec sursis, un homme qui avait menacé avec un couteau des policiers municipaux de la sous-préfecture héraultaise, le 6 mai dernier.

Le prévenu a par ailleurs l’interdiction de porter une arme et de se rendre à Béziers. L’expertise psychiatrique ordonnée par le tribunal a conclu à l’absence d’altération de son discernement, mais à la nécessité de suivre des soins.

Un couteau et des menaces

Lors d’un contrôle, effectué dans le cadre du respect du confinement, l’homme avait menacé des policiers municipaux en brandissant un couteau doté d’une lame de 9 centimètres, avait rapporté le parquet le 20 mai dernier. Muni de cette arme blanche, l’homme avait fait à plusieurs reprises de grands gestes en direction des policiers, tout en hurlant des propos menaçants.

Aucun policier n’avait été blessé, mais l’interpellation fut particulièrement difficile, poursuivait le parquet : les forces de l’ordre avaient dû utiliser à plusieurs reprises un bâton de défense et du gaz lacrymogène pour le désarmer, au point de lui provoquer une fracture de la main, nécessitant une intervention chirurgicale. L’interpellation avait été filmée par deux « caméras piétons » dont les policiers étaient porteurs.