20 Minutes : Actualités et infos en direct
JUSTICECinq jeunes mis en examen pour un lynchage à Rennes

Rennes : Cinq jeunes dont deux mineurs mis en examen pour un lynchage

JUSTICEUn individu avait été passé à tabac et laissé presque mort le 10 avril dans le quartier de Villejean
Illustration de policiers en patrouille sur la dalle Kennedy dans le quartier de Villejean à Rennes.
Illustration de policiers en patrouille sur la dalle Kennedy dans le quartier de Villejean à Rennes.  - J. Gicquel / 20 Minutes / 20 Minutes
Jérôme Gicquel

Jérôme Gicquel

La scène d’une extrême violence avait largement été relayée sur les réseaux sociaux. Dans une vidéo diffusée sur le compte Twitter du syndicat policier Synergie Officiers, on assistait au lynchage d’un homme dans le quartier de Villejean à Rennes le 10 avril. Soupçonné de venir effectuer une livraison de stupéfiants dans un quartier rival, le jeune circulant en scooter avait été pris à partie par une petite dizaine d’individus. Ces derniers l’avaient roué de coups de poing, de coups de pied et de casque pendant deux minutes.

Capture d'écran de la vidéo d'un lynchage survenu dans le quartier de Villejean, à Rennes, publiée par un syndicat policier sur son compte Twitter.
Capture d'écran de la vidéo d'un lynchage survenu dans le quartier de Villejean, à Rennes, publiée par un syndicat policier sur son compte Twitter. - Capture d'écran Twitter

Laissée quasi morte, la victime s’en était sortie miraculeusement avec une incapacité totale de travail de 45 jours. Ce passage à tabac avait été l’élément déclencheur d’une série de règlements de comptes par arme à feu survenue les jours suivants dans les quartiers du Blosne et de Villejean.

Les trois majeurs écroués dans l’attente de leur procès en août

L’enquête de la police judiciaire a connu une avancée significative mardi avec l’interpellation et le placement en garde à vue de cinq individus âgés de 16 à 22 ans, a-t-on appris ce vendredi auprès du procureur de la République. A l’issue des auditions, ils ont tous été déférés au parquet.

Les trois majeurs, âgés de 18 à 22 ans, ont été présentés au tribunal correctionnel en comparution immédiate afin d’y répondre de faits de violences avec arme, en réunion et avec préméditation ou guet-apens, des faits faisant encourir une peine de 10 années d’emprisonnement. Deux d’entre eux se trouvent par ailleurs en état de récidive légale. Ayant sollicité un délai pour préparer leur défense, ils seront jugés le 5 août et ont été placés en détention provisoire dans l’attente.

Les deux mineurs, également originaires de Villejean, ont quant à eux été mis en examen par le juge des enfants avant d’être placés sous contrôle judiciaire par le juge des libertés et de la détention.

Sujets liés