Rennes : Trois ans ferme pour avoir pointé un fusil de chasse sur des policiers

JUSTICE Après un cambriolage, une cinquantaine de policiers sont intervenus vendredi matin sur un terrain des gens du voyage

J.G.

— 

Illustration de l'intervention des forces de l'ordre sur le terrain des gens du voyage de Gros-Malhon, à Rennes.
Illustration de l'intervention des forces de l'ordre sur le terrain des gens du voyage de Gros-Malhon, à Rennes. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Deux frères âgés de 35 et 40 ans étaient jugés mardi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Rennes à la suite d’un cambriolage survenu dans les locaux de l’association Envie 35. Les faits se sont déroulés jeudi soir rue de la Donelière, au nord de Rennes. Vers 22h30, des policiers de la brigade anticriminalité ont repéré les deux suspects à bord d’un véhicule et les ont pris en chasse jusqu’au terrain des gens du voyage, situé avenue Gros-Malhon.

Sur place, les policiers ont réussi à interpeller le plus âgé des deux frères. Alors que ce dernier était menotté, son frère est sorti en furie de la caravane où il s’était caché pour tenter de le libérer. Repoussé par des gaz lacrymogènes, le cadet est alors reparti chez lui avant de revenir avec un fusil de chasse qu’il a pointé pendant plusieurs minutes sur les policiers.

Une cinquantaine de policiers, dont des hommes du Raid, pour l’interpeller

L’individu a finalement été interpellé vendredi matin sur le campement après l’intervention d’une cinquantaine de policiers, dont des hommes du Raid. Lors de l’audience, le frère aîné a reconnu son implication dans le cambriolage. Il a été condamné à deux ans de prison ferme, rapporte Ouest-France.

Le plus jeune a quant à lui écopé d’une peine de trois ans ferme pour avoir menacé de mort les policiers avec son arme.