Finistère : Mécontent, un propriétaire porte plainte contre ses avocates

JUSTICE L'homme estime que ses conseils ne l'ont pas suffisamment écouté

C.A.

— 

Illustration d'un avocat ici dans une salle d'audience du tribunal de grande instance de Rennes.
Illustration d'un avocat ici dans une salle d'audience du tribunal de grande instance de Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Il n’est pas satisfait du verdict et il entend le faire savoir. Le propriétaire d’un domaine rural de Landudal, près de Quimper (Finistère), a porté plainte contre les deux avocates qui l’avaient défendu, rapporte Ouest-France. Depuis six ans, l’homme est en litige avec la commune au sujet d’un chemin qui traverse ses parcelles. L’homme estime que le sentier lui appartient, quand la commune pense qu’il s’agit d’un chemin rural et qu’elle peut donc le rendre accessible au public.

Défendu par deux avocates du barreau de Quimper, le propriétaire n’avait pas réellement obtenu gain de cause au tribunal. La justice avait bien estimé que le chemin appartenait aux propriétaires des terrains situés autour mais avait précisé que le plaignant n’était pas le seul propriétaire et qu’il ne lui appartenait donc pas pour autant.

L’affaire dépaysée à Rennes

Non content de cette décision, l’homme a décidé de porter plainte contre ses deux avocates pour abus de confiance, estimant que ces dernières ne l’avaient pas suffisamment écouté. L’affaire sera dépaysée à Rennes, a décidé la cour de cassation.