Finistère : Alcoolisé, le père n’avait pas emmené son fils blessé à l’hôpital après l’accident

JUSTICE L’homme a été condamné par la justice à onze mois de prison

C.A.

— 

Illustration d'une salle d'audience de tribunal correctionnel.
Illustration d'une salle d'audience de tribunal correctionnel. — C. Allain / 20 Minutes

Les gendarmes l’avaient retrouvé endormi sur le canapé. Jeudi, un homme a été condamné à onze mois d’emprisonnement pour avoir conduit en état d'ivresse en mai 2018 à Elliant, à l’est de Quimper ( Finistère). L’homme avait été victime d’un accident mais avait quitté les lieux pour rentrer à son domicile, rapporte Ouest-France. C’est son ex-femme qui avait alerté les secours, inquiète du sort de leurs trois enfants. L’un des enfants, le seul qui se trouvait à bord du véhicule, avait été retrouvé au domicile où son père dormait. Il était manifestement blessé. Deux heures après l’accident, l’homme affichait une alcoolémie de 1,60 gramme par litre de sang.

Le tribunal correctionnel l’a condamné à une peine de onze mois de prison, que le prévenu devra effectuer sous surveillance électronique. Déjà condamné à deux reprises pour conduite en état d’ivresse, l’homme a interdiction de passer son permis de conduire pendant deux ans. Son véhicule a été confisqué et une amende de 500 euros lui a été infligée, précise Ouest-France.