Aide aux migrants : Le parquet de Lyon se pourvoit en cassation après la relaxe de Cédric Herrou

AIDE AUX MIGRANTS L'agriculteur, qui avait aidé des migrants à passer la frontière, avait été relaxé le 13 mai dernier en appel

C.G. avec AFP

— 

Le parquet général de Lyon se pourvoit en cassation après la relaxe de Cédric Herrou.
Le parquet général de Lyon se pourvoit en cassation après la relaxe de Cédric Herrou. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

Le parquet général de Lyon a décidé de se pourvoir en cassation après la relaxe de Cédric Herrou. L’agriculteur de la Côte d’Azur, symbole de l’aide aux migrants, avait été rejugé à Lyon après la consécration du « principe de fraternité » par le Conseil constitutionnel.

L’avocat général avait requis huit à dix mois de prison avec sursis à son encontre devant la cour d’appel de Lyon. Mais cette dernière a choisi de le relaxer le 13 mai.

En première instance, Cédric Herrou avait été condamné en août 2017 à quatre mois de prison avec sursis pour avoir convoyé quelque 200 migrants, principalement érythréens et soudanais, de la frontière italienne jusqu’à son domicile, puis avoir organisé un camp d’accueil.