Marseille : Un voyagiste condamné à dix-huit mois de prison avec sursis pour abus de bien sociaux

TRIBUNAL Un voyagiste a été condamné à dix-huit mois de prison avec sursis pour abus de bien sociaux alors que 250 personnes le poursuivaient pour escroquerie

A.M.

— 

Illustration de voyageurs.
Illustration de voyageurs. — Erika Santelices afp.com

Ils étaient 250 à le poursuivre pour escroquerie. Jean-Philippe Mancini a été condamné ce lundi matin par le tribunal correctionnel de Marseille à dix-huit mois de prison avec sursis pour abus de bien sociaux. Comme le rapporte La Provence, il est le gérant de deux sociétés de transport Autocars et Voyage VMT et Divertissement Philippe. Lui et sa mère, aussi poursuivie, ont été condamnés à une interdiction de gérer.

Pas moins de 250 plaignants s’étaient regroupés pour réclamer des dommages et intérêts de 400 à 4.000 € pour des offres « un voyage payé, un voyage offert », alors que certains voyages n’ont jamais eu lieu. Le tribunal a considéré que l’escroquerie et l’abus de faiblesse n’étaient pas constitués. Les plaignants, déboutés pour l’escroquerie, pourront régler leur demande d’indemnisation devant la juridiction commerciale.